Otto d’Ambra, les animaux comme reflet de l’humanité

Texte : Stefayako / Photographies : Slaine Grew / Visuels : Otto d’Ambra

Originaire de Milan où il a étudié les Beaux-Arts et la scénographie, Otto D’Ambra a exercé plusieurs métiers : graphiste ou décorateur avant de s’initier à la gravure et au tatouage. En 2009, il déménage à Londres et crée son atelier « The White Elephant » convergeant différentes formes d’art. Il s’interroge beaucoup sur l’humanité et l’inconséquence des modes de vie actuels. Cette réflexion le porte à exprimer ses messages à travers des compositions d’animaux savamment élaborées.

Originally from Milan where he studied Beaux-Arts and scenography, Otto D’Ambra worked as a graphic designer or decorator before learning about engraving and tattooing. Otto moved to London in 2009 and created his studio « The White Elephant » converging different art forms. He is very concerned about humanity and the inconsistency of current lifestyles. This reflection leads him to express his messages through skilfully crafted animal compositions.

IMG_5153 2

Depuis combien de temps est-ce que tu tatoues ?

J’ai commencé il y a dix ans, en 2005, comme passe-temps pendant les week-ends car je ressentais le besoin de développer ma créativité. J’ai alors trouvé dans le tatouage la meilleure façon de l’exprimer et de la libérer.

J’ai toujours été fasciné par la structure des choses et leur fonctionnement. Pendant mes études, j’ai fait du dessin et étudié l’anatomie artistique. Ces différentes disciplines m’ont aidé à comprendre l’anatomie du corps humain et ont contribué à mon désir grandissant d’utiliser le corps comme médium pour mon art.

How long have you been tattooing and why did you choose this art?

I started ten years ago in 2005 as a hobby during weekends as I was feeling the need of more creativity. I then found in tattooing the best way to express and unleash my creativity.

I was always fascinated by the structure of things and how they work. During my studies I’ve engaged to both life drawing and artistic anatomy studies. These different art disciplines helped me understanding the anatomy of the human body and contributed to my growing desire of using the body as a medium for my art.

IMG_5206

Tu sembles touché par le surréalisme. Quelles sont tes inspirations ?

Je n’ai jamais eu l’occasion de définir mon style en un mot, mais j’appellerais ça une métaphysique au style de gravure.

Mon inspiration vient surtout de la société. Travailler avec les animaux est important pour moi car j’ai toujours été fasciné par eux. Je vois le reflet de notre propre instinct animal en eux et donc je parle plutôt de l’humanité que simplement du monde animal.

Cette société dans laquelle nous vivons n’est en fait qu’une illusion qui nous amène, sans que nous nous en rendions compte, à être les victimes de nos propres instincts, à perdre notre singularité et notre pensée individuelle. Nous perdons souvent conscience de nos besoins réels et nous nous retrouvons dans une réalité encore plus déformée où notre bien-être illusoire est principalement déterminé par l’opinion que les autres ont de nous.

You seem to be moved by surrealism. What are your inspirations?

I never had the chance to define my style with one word, but I would call it a metaphysical/etching-style.

My inspiration comes mostly from society. Working with animals is important for me as I’ve always been fascinated by them, I see a reflection of our own animal instinct in them and therefore I’m actually talking about humanity rather than the more simplistic animal world.

This society we live in is actually just an illusion that brings us, without us noticing, to be the victims of our own instincts, to lose our singularity and individual thinking. We often lose awareness of what our real needs are and we find ourselves living in an ever more distorted reality where our illusory wellbeing is mainly determined by the opinion others have of us.

 » Je parle plutôt de l’humanité que simplement du monde animal. « 

IMG_2341

Comment mélanges-tu les animaux ? Comment choisis-tu les combinaisons ?

L’utilisation de différentes combinaisons d’animaux me permet de choisir des éléments ou des parties spécifiques de l’animal que je lie à un message spécifique que je veux envoyer. En suivant cette technique, je peux attribuer un pouvoir symbolique particulier au dessin et donc lui donner un sens spécifique.

J’ai quelques thèmes/éléments que j’utilise souvent comme des cœurs et des cerveaux anatomiques et des figures géométriques. Ces thèmes courants, associés à d’autres éléments et placés dans des contextes différents, pourraient avoir des significations totalement différentes.

How do you mix animals? How do you choose combinations?

Using different animal combinations allows me to choose specific elements/ parts of the animal which I link to a specific message I want to send out. Following this technique I can attribute a particular symbolic power to the drawing and I therefore give it a specific meaning.

I have few themes/ elements that I often use which are anatomic hearts/ brain and geometric figures. These current themes, paired with other elements and placed in different contexts, could have totally different meanings.

IMG_3873

Pourquoi est-ce que tu ne tatoues qu’en noir ?

Avant de changer pour le noir et blanc, j’utilisais beaucoup de couleurs et parfois même sans lignes.

Maintenant, je me concentre sur les concepts, la forme et la composition du design. Je préfère faire un design solide, simple et fort où le « message » est clair. Je pense que les couleurs me distraient pour le moment.

Why do you only tattoo in black?

Before moving to b&w i was using a lot of color and sometime even without lines.

Now i’m just focus on concepts, shape and composition of the design. I prefer to make a solid, simple and strong design where the “message” is clear. I think colors are distracting me at the moment.


The White Elephant studio 225 Well street E9 6RG London

Royaume-Uni

 Facebook / Instagram

 jeter l encre-photographelifstyle-paris-ile de france-tatoo-portrait-tatouage-mondial du tatouage-photographe-villette-2