L’imaginaire selon Gustave Doré

Si vous admirez le trait noir et stylisé des tatoueurs Ien LEVIN ou Maud DARDEAU, sachez que c’est l’impact de Gustave Doré que l’on retrouve dans leurs œuvres. Alors profitez du dernier mois d’exposition de Gustave Doré « L’imaginaire au pouvoir », au Musée d’Orsay pour nourrir les influences contrastantes de vos envies de motifs.

orlando_furioso_10

Avec cette première rétrospective consacrée à Gustave Doré depuis 30 ans, le Musée d’Orsay a souhaité explorer la place cruciale occupée par ce prodigieux artiste dans l’imaginaire contemporain. De la bande dessinée aux films de Méliès, de Tim Burton ou Terry Gilliam, l’immense talent de Doré s’investit aussi dans les différents genres, de la satire à l’histoire. Il livre ainsi, tour à tour des tableaux gigantesques et des toiles plus intimes, des aquarelles flamboyantes, des lavis virtuoses, des plumes incisives, des gravures, des illustrations fantasques, ou encore des sculptures baroques, cocasses, monumentales, énigmatiques…

On le redécouvre aussi en tant qu’illustrateur. Car Gustave Doré s’est mesuré aux plus grands textes (La Bible, Dante, Rabelais, Perrault, Cervantes, Milton, Shakespeare, Hugo, Balzac, Poe) faisant de lui un véritable messager du trait de la culture européenne.

Jusqu’au 11 Mai 2014
Musée d’Orsay
Ouverture le mardi, le mercredi, le vendredi, le samedi et le dimanche de 9h30 à 18h.
Le jeudi de 9h30 à 21h45
Site officiel

 

Incoming search terms:

  • gustave dore