Tattoos are not illegal : la révolte des tatoueurs Coréens

vans video


Comme l’explique Sunrat, organisateur de conventions et tatoueur coréen, le tatouage reste encore et toujours illégal et les artistes sont considérés comme des criminels en coréen du sud. La loi interdit ainsi à tout ceux qui ne sont pas médecins d’utiliser des aiguilles sur autrui. L’héritage laissé par Confucius. Tatoueurs et tatoués se retrouvent pieds et poings liés alors que la culture moderne est désormais en pleine effervescence au sein du tatouage. Aimant la skate culture et l’art, entre tradition et modernité, certains se battent pour porter le tatouage loin de l’illégalité.

La révolution est en marche !

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Pin on Pinterest