Tattoo World StrasbourgA�: le tatouage passA�, prA�sent et futur

tws-une

 

Photographies par P-Mod
Du 12 au 23 octobre dernier la A�A�Tattoo World StrasbourgA�: l’expositionA�A� a tenu lieu de rA�trospective sur le tatouage moderne. AprA?s le succA?s du plus historique, A�A�Tatoueurs, TatouA�sA�A� au Quai Branly, le TWS prod. A voulu marquer ses cinq ans d’activitA�s engagA�es par un A�vA�nement sortant des sentiers battus. Sans nul doute, la capitale alsacienne a montrA� son envie d’A�lever le tatouage au rang de 10 A?me Art.

Stef Ness, organisateur et pierceur a emmenA� son A�quipe strasbourgeoise au Shadok, Fab Lab’ de Strasbourg, oA? l’exposition a vibrA�e au son des dermographes d’une dizaine de tatoueuses franA�aises et internationales, de shows burlesques, de concerts et confA�rences. L’exposition animA�e par un voyage entre passA� et futur du tatouage a permis d’en explorer les arcades au plus prA?s de soi. L’A�vA�nement, A�laborA� avec Pierre SA�journet, journaliste devenu passionnA� de tatouage rassemble passA�, prA�sent et futur du mA�tier.

Tattoo World l'Expo - D-0

L’A�quipe s’est mise en quatre pendant 10 jours pour proposer aux citadins un A�vA�nement culturel de taille. L’exposition s’ouvre via diffA�rents angles d’approche sur un aperA�u du tatouage ancien A� moderne permettant aux badauds d’aborder le genre facilement et A� d’autres d’approfondir certains aspects. En utilisant la vidA�o, le documentaire et surtout les photographies de P-Mod , Bartosch Salmanski et Eric Lefortson le visiteur, dA?s l’arrivA�e, rapproche tatoueur et tatouA� . On accA?de ensuite, dA?s l’entrA�e A� la reconstitution d’un salon de tatouage des annA�es 60, mais c’est le long d’un mur, qu’on en apprendra plus sur la technique en elle-mA?me.

Dans les vitrines, de vA�ritables petits trA�sors d’Histoire et d’anthropologieA�: diffA�rents outils de tatouage du monde entier et d’A�poques variA�es, issus de la collection personnelle de Stef Ness ou des adaptations, A� l’instar des outils Samoans, rA�alisA�s par Leanka (Lucky Electric).

Dans cette lignA�e, sans dA�laisser l’aspect ethnique, l’A�vA?nement aborde un angle plus nuancA�: le tatouage de prison en France, et ses outilsA�: A�A�j’ai rencontrA� par mon mA�tier un vieux gitan, appelA� Toff, qui A�tait en prison dans les annA�es 70. Je lui parlais du projet d’exposition et il m’a alors confiA� avoir A�tA� tatoueur en prison. Il m’a proposA� de reconstruire une machine, sans problA?me. J’ai rA�ponduA�: vas-y chicheA�!A�A�, raconte Steff, apprenant par la mA?me occasion, les petits secrets de rA�alisation. A�A�Ils faisaient de la rA�sine A� base de mie de pain, l’encre elle A�tait de la semelle de chaussures bouillie dans de l’huile…A�A�.

Techniques de prison mais aussi tatouages de biker en 70, Peppone, tatoueur de Mulhouse oeuvrait dans son salon. En levant les yeux, nos yeux s’arrA?tent sur ses reprographies de planches de flashs 70’s. A�A�Ange le fils de Guy Peukert, lui aussi tatoueur, gardait des planches originales, et nous les a donnA� pour l’occasionA�A�. Comme en tA�moignent les coupures de presse jointes, le tatoueur est mort lors d’une virA�e nocturne arrosA�e et A�chauffA�e, avec la police, laissant en seul souvenir de son travail, ces quelques planches. Sasha (Tiger Tattoo) se proposait d’en piquer un ou deux motifs A� qui voulait traverser les dA�cennies.

Tattoo World l'Expo - D-0

Ces petites tranches de vies du tatouage franA�ais qui A�la curiositA�. Seul regretA�? Le manque de place laissA� A� ce sujet, plus difficile A� documenter.

Car, le dA�fi d’une telle initiative, n’est pas d’aborder le tatouage au sens gA�nA�ral mais dans ses recoins oubliA�s. Et le dA�fi fA�t relevA�, avec la prA�sentation A�A�futuristeA�A� de la machine A�A�TatouA�A�A�. A�A�Il y a eu 45 minutes d’A�changes avec des vieux tatoueurs de Strasbourg parfois virulents en abordant cette machine, puis beaucoup ont changA� d’avis, et sont retournA�s voir l’A�quipe, poser des questions et sont devenus curieux […]A�on ne peut pas contrA?ler l’avenir dans tous les cas, je ne suis ni pour ni contre mais je crois il vaut mieux avoir un A�il dessusA�A�, continue le pierceur.

Le workshop de cette rA�cente invention franA�aiseA�: la Machine A�A�TatouA�A�A�, imprimante 3D prA?te A� encrer. Cette machine du futur, intA?gre A� la fois des palpeurs situant les parties de peaux et des codes retraA�ant alors l’image A� encrer. Avec son bras, elle peut piquer tout ou partie seule ou travailler avec un tatoueur sur une piA?ce plus large. Le champ des possibles de cet outil reste A� creuser puisque la derniA?re capacitA� de l’imprimante 3D A�A�TatouA�A�A� est mA?me de piquer au son de la voixA�! Le chanteur du groupe Tat2 Noiz Act s’y est laissA� tenter. Dirigeant l’aiguille par le son de sa voixA� et se faisant encrer une sorte de soleil sur la tempe au grA? des lignes d’un grand classique de la littA�rature…

Tat2NoizAct @ Mudd Club - oct 16th 2016, Strasbourg

Dynamique et A� la fois intimiste, l’exposition rA�alise un arrA?t singulier sur l’avenir. Un parti pris qui rA�vA?le l’audace de cette exposition. Un pavA� dans la mareA�!

Le parcours n’est pas encore achevA�, la convention fA�minine de ce week-end a rA�uni quelques invitA�es surprises. Morgane du Petit Atelier de Dermographie en fait partie, Pauline Tabur ,Leanka et quelques tatoueuses internationales. Le soir venu, c’est au Mudd Club que les A?mes viennent s’A�chouer devant les expA�rimentations musicales et dermiques de Tat2 Noiz Act. L’A�quipe mA?le alors avec plaisir vrombissement de dermographes et riff A�nervA�s dans une atmosphA?re plus qu’underground.

Un dimanche qui clA?turait la mini convention mais pas l’exposition qui recevait ensuite l’A�tonnant Pierre Favre aka Piero Sapu, trA?s tatouA�. Un trait humaniste A� fortes rA�percussions proposant un live exceptionnel et nostalgique autour de ses groupes passA�s, allant des BB Docs aux GarA�ons bouchers. En retour, c’est l’exposition qui a fait preuve d’humanisme, en vendant aux enchA?res les A�uvres pyrogravA�es au laser des tatoueuses invitA�es. Les bA�nA�fices de la vente de ces fameuses planches A� tartes flambA�es ont directement A�tA� versA�s A� l’association du chanteurA�; les A�A�Sans VoixA�A�.

Rock’n’roll et encre ont toujours A�tA� liA�s A� la culture du tatouage occidental mais ce qui a fait le charme certain de cet A�vA�nement indA�pendant et protA�iforme, est bien la gA�nA�rositA� qui s’en est dA�gagA�e.

Car A� la lumiA?re de ces 10 jours intenses, les mentalitA�s ne peuvent qu’en sortir grandies, grA?ce A� l’A�nergie magnanime investie par Stef Ness et ses collaborateurs, proposant aux plus de 1600 visiteurs de poser un pied sincA?re et engagA� dans cette de passion encrA�e.


TATTOO WORLD STRASBOURG
SITE WEB

Tattoo World l'Expo - D-0 Tattoo World l'Expo - D-0 Tattoo World l'Expo - D-0

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Pin on Pinterest