Small Spells, stick ‘n poke et guérison

spells – une JLM(3)

Texte : Marie Dzimbalka / Visuels : Rachel Howe

A la fois illustratrice, guérisseuse et tatoueuse, Rachel Howe aka Small Spells est résolument une artiste aux multiples facettes. Ces dessins et tatouages au design minimaliste, empreints de mysticisme, puisent leur source de ses introspections.

Basée à Los Angeles, Rachel Howe aka Small Spells commence à tatouer il y a 4 ans, après avoir été initiée par un ami. Dessinatrice depuis son plus jeune âge, elle voit dans le tatouage un support plus accessible et intime pour son art. Elle adopte le stick and poke pour sa portée méditative et la proximité qu’il permet avec les personnes : « Pour moi, c’est comme si je dessinais. Il y a une connexion directe, sans la machine entre. Le résultat ressemble plus à un dessin également et j’ai toujours apprécié les choses qui ne sont pas parfaites, où l’on peut voir que c’est fait à la main. Il évolue au fil du temps et j’aime sa nature cyclique, puisqu’il faut repasser plusieurs fois sur une ligne pour la construire. Comme c’est plus doux [que le tatouage au dermographe] ça permet des conversations plus profondes avec les clients, car ils n’ont pas besoin de se préparer mentalement et ils peuvent se détendre un peu plus. »

Mais Rachel Howe n’est pas seulement artiste, elle est aussi guérisseuse et propose des sessions de reiki, de cartomancie et des analyses astrologiques. Pour elle, art et mysticisme sont pratiquement indissociables. Ses différentes activités se complètent, sans pour autant se substituer les unes aux autres. Pour preuve : la newsletter astrologique qu’elle envoie à ses abonnés s’accompagne toujours d’illustrations soigneusement dessinées, idem pour la rubrique horoscope mensuelle qu’elle tient pour le journal The Smudge.

Cette double casquette confère à Rachel Howe un rapport particulier au tatouage. Elle l’envisage comme un outil de guérison au même titre qu’un tirage de cartes. Car selon elle, c’est essentiellement l’interaction entre les personnes et les énergies et ressentis qu’elles vont échanger, qui vont offrir cette opportunité : « Tatouer présente de nombreux points de connexion pour le tatoueur et le client, de la réflexion ensemble sur le motif, la prise de décision et le fait d’utiliser nos deux corps pour le créer. Ça nécessite beaucoup de confiance, de la même manière qu’un tirage de tarot demande de la confiance, mentalement, émotionnellement, ou encore physiquement. Nous acceptons tous les deux de se trouver dans une même pièce où nous pouvons accéder ensemble à des significations plus profondes. Les conversations que j’ai lorsque je tatoue ont une profondeur similaire car la confiance est là, ainsi qu’un sentiment de méditation. »

Son pseudo d’artiste – Small Spells, « Petits Sorts » en français – évoque sa fascination pour les sciences occultes, qui transparaît dans ses illustrations. Son style minimaliste aux accents psychédéliques s’inspire de la culture graphique des années 90. Un univers visuel aux faux airs rétro où personnages de cartoons comme Snoopy, Mickey Mouse, ou Bart Simpson côtoient déesses égyptiennes et symboles ésotériques. Les concepts spirituels sont un thème récurrent dans son travail artistique et que ce soit pour un tatouage ou un dessin, ce qui l’intéresse ce n’est pas tant l’image qu’il représente que l’émotion qu’il traduit.

Activiste dans l’âme, ses illustrations se font parfois plus incisives pour porter ses convictions : « Je dirais que j’ai toujours eu le sens de la justice et une envie de changement révolutionnaire, mais je me suis mise à exprimer plus vivement mes opinions plus récemment, car j’ai maintenant une plateforme et une audience, via Instagram. »


En véritable touche-à-tout hyperactive, Rachel décline aussi ses illustrations sous toutes leurs formes. Vêtements, tote bags, bijoux, calendriers, livres sont disponibles dans sa boutique au 857 North Virgil Avenue à Los Angeles ou sur son online shop.

Pour les adeptes des arts divinatoires, vous y trouverez le jeu de tarot qu’elle a créé en 2016 en se basant sur sa propre interprétation du populaire Rider-Waite.

Si vous êtes plutôt tentés par un tatouage, c’est par ici que ça se passe ! Sinon, vous pouvez toujours acquérir son nouveau flash book sorti il y a quelques mois.

Site internetInstagram

smallspells_illu_1

smallspells_illu_2

smallspells_illu_3

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Pin on Pinterest