S’aimer tatouée : sur le chemin de la guérison

s'aimer – une JLM(3)

Texte : Stefayako / Photographies : Nathalie Kaïd

Guérisseur et symbolique, le tatouage peut s’avérer une réelle thérapie d’acceptation de son corps. Pour preuve, 195 femmes ont témoigné dans l’ouvrage « S’aimer tatouée » réalisé par la photographe Nathalie Kaïd. Elles se sont confiées sur les raisons qui les ont poussé à modifier leurs corps et le changement de perception de soi que leur démarche a engendré.

Le tatouage pourrait guérir ? Non, ce n’est pas le cas. En revanche, il pourrait accompagner une guérison. Telle une thérapie, il aiderait les personnes aux corps meurtris à renaître et apprivoiser ce nouveau corps. 195 femmes tatouées se dévoilent dans le livre « S’aimer tatouée » avec beaucoup de pudeur. De 18 à 73 ans, ces femmes offrent des témoignages emprunts de souffrance et d’amour. Elles expliquent pourquoi elles ont fait le choix de modifier leur corps et ce que cela a changé dans le regard des autres mais aussi dans celui que l’on porte sur soi.

Audrey

aurélie

L’autre volet primordial de « S’aimer tatouée» est la création de l’association Sœurs d’encre by Rose Tattoo en 2016. Le projet est né en proposant une semaine de tatouages solidaires offerts aux femmes opérées pour recouvrir leurs cicatrices post cancer du sein. Une façon pour ces femmes de tourner la page et de réparer leur féminité. Les témoignages de ces femmes ayant eu recours à ces tatouages réparateurs évoquent la difficulté de se réapproprier leur corps après la maladie. Le tatouage s’annonce comme symbole de renaissance pour certaines, de guérison pour d’autres.

Ce projet à forte valeur symbolique a été porté à bout de bras par la photographe Nathalie Kaïd. Après quelques années dans la mode, elle s’intéresse de près aux femmes qui assument leur âge et leurs imperfections. Tatouée sur le tard, à 47 ans, elle se lance corps et âme dans le tatouage qui s’avère être une véritable révélation pour elle. Une nouvelle aventure de découverte de soi.

Cet ouvrage donne la parole aux femmes tatouées, quelles qu’elles soient, et livre une part de leur intimité à travers le tatouage.


Beau livre de 304 pages en couleur, Format 21 x 29,7 cm
195 témoignages, 530 photographies couleur
Dossier de 30 pages Rose Tattoo dédiées au tatouage après un cancer du sein
Prix 39 €

Livre disponible sur ces sites : Nathalie KaïdSœurs d’encre

 aïda

emanuelle

couverture

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Pin on Pinterest