« Pas de veine », et pourtant…

unepasdeveine

Tatoueuse chez Viva Dolor, « Pas de Veine » a été formée par le célèbre Navette. Si le noir est leur point commun, elle a su développer un univers singulier et mélancolique aux inspirations surannées. Elle puise ses influences dans tous les arts pourvu qu’ils soient issus d’une époque révolue : photographie, peinture, musique, etc. Ses tracés noirs et fins, soutenus par des ombrages « dot », offrent des compositions aérées et efficaces.

Installée depuis 6 ans au shop Viva Dolor, « Pas de Veine » a eu la chance d’être formée par le célèbre illustrateur et tatoueur Navette. Si elle avoue être influencée par l’encre « noire » de l’artiste, le tatouage des « mauvais garçons » reste son ultime référence. Avec un oncle tatoué d’une sirène et d’une croix du calvaire, « Pas de Veine » a été profondément marquée par le tatouage des marlous. Fascinée par l’histoire du tatouage et les symboliques des motifs traditionnels européens. Elle cultive son style en s’inspirant de motifs anciens tout en y ajoutant une pointe de tragique. La dame est romantique mais aime les histoires dramatiques. Amour, trahison et vengeance.

pas_de_veine_6

Dagues, papillons, visages féminins de profil… Tous ces motifs traditionnels se retrouvent dans les flashs de « Pas de Veine ». La tatoueuse qui se réapproprie ces symboles et les adapte à son univers singulier ainsi qu’aux codes du tatouage contemporain. Des compositions aérées, épurées et simples, des tracés fins et noirs soutenus par des ombrages en dot. Si son trait est délicat, ses motifs sont faits pour orner toutes les peaux, masculines ou féminines.

pas_de_veine_5

Mélange de genres, « Pas de Veine » confie qu’elle est influencée par tous les arts surtout s’ils sont anciens et empreints d’un certain romantisme noir ; comme Waterhouse, peintre pré-raphaélite, auteur du célèbre Ophélia, tragique héroïne d’Hamlet de Shakespeare. Et si Navette reste l’une de ses influences majeures, elle apprécie aussi la simplicité du tatouage « old school » d’Angélique Houtkamp, dont l’univers est peuplé de personnages féminins coiffés dans un style 30’s. L’imagerie du cirque style « sideshows » marque également sa patte.

Facebook

Viva dolor – tattoo and ink gallery
4 rue bellièvre
69005 Lyon
04 78 42 72 10
Mardi au samedi de 14h à 19h

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Pin on Pinterest