Nantes Tattoo Convention : un week-end bien encré !

images de une

Texte : Gaëlle Hubert // Visuels : Nicolas Fichet

Du 6 au 8 octobre, le Parc des Expositions de la Beaujoire a accueilli la Nantes Tattoo Convention pour sa 12ème édition. Tout le week-end, une foule de visiteurs passionnés sont venus découvrir le travail des 280 artistes tatoueurs invités. Un événement riche en encre, en musique et en galettes-saucisses !

DSC_4407

Cette année encore, la barre était très haut placée, avec des grands noms du tattoo comme Sad Amish, Léa Nahon, L’Andro Gynette, ou encore Jean-Pierre Mottin. Étaient aussi présents les shops nantais Vilains Bonhommes et Turbo Zéro, le Fisherman Tattoo Club d’Aix-en-Provence et la célèbre Boucherie Moderne de Bruxelles.

Les artistes sont venus des quatre coins de la France, mais aussi de la Belgique et de l’étranger. On a notamment retrouvé Serena Frizzera de Lecco et Joey Ortega du Texas.

Difficile de ne pas s’extasier devant la diversité des styles représentés et les qualités technique et artistique dont les tatoueurs ont fait preuve durant le week-end !

Pour ceux qui souhaitaient repartir avec un souvenir sans passer sous les aiguilles, il y avait de quoi faire chauffer la carte bleue : vêtements, bijoux, objets de décoration ou matériel professionnel, chacun a pu y trouver son compte. Les affamés et les gourmands avaient de quoi se régaler avec les nombreux food trucks à l’extérieur, la buvette de la halle et l’appétissant magasin de bonbons. Et pour immortaliser le moment, un photomaton était à la disposition des visiteurs dans la mezzanine.

01

On pouvait également se faire piercer, tailler la barbe, ou tatouer éphémèrement !

Les trois journées se sont déroulées dans une ambiance rock et bon enfant, avec des spectacles et des animations. La famille Bouffard était au rendez-vous pour impressionner la galerie avec d’impressionnants tours de force et de magie, et les danseuses burlesques ont réchauffé l’ambiance. Enfin, la deuxième journée de convention s’est terminée en beauté avec le concert du rappeur Gérard Baste, qui a ambiancé la foule. Un moment festif que les visiteurs ne sont pas prêts d’oublier…

Pour la traditionnelle vente caritative, des planches de skate ont été mises aux enchères au profit des associations Eva pour la vie et Les Princesses Sourires. Les planches avaient été décorées par des artistes de la convention, notamment Léa Nahon, Gamma GT et Bichon.

 03

05

Pour finir, il est impossible de parler de convention sans parler de l’habituel concours de tatouages. De magnifiques pièces, petites et grandes, ont défilé sur la scène. Pour chaque catégorie, les tatoueurs gagnants ont remporté un superbe trophée réalisé par Lucky Brice, tatoueur on the road. Ce fut un combo pour le duo de L’Imaginarium : Guillaume Smash a remporté le Best of day du samedi, et Emilie B le Best of graphique le lendemain !

De cette douzième édition on retiendra surtout la bonne humeur, les looks grunge des visiteurs et les magnifiques tatouages qui ont été réalisés tout le week-end !

06

Enregistrer

Enregistrer

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Pin on Pinterest