L’ Amour Supreme

l'amour supreme, tattoo kaiju


L’ Amour Supreme
est le nom étonnant d’un artiste venu de Brooklyn, qui depuis une dizaine d’années exerce entre toy art, streetwear et street art. Il fait parti de cette génération, qui se nourrit de la culture pop de son enfance : comics, skate, cartoons… Son univers criard, ponctué d’une dose de mauvais goût, a digéré tous les codes graphiques des années 80 et 90. Aujourd’hui coqueluche de la marque Mishka, l’Amour Supreme s’impose lorsque le label San franciscain, Super 7 édite son premier kaiju « The Mongolion ».

En ce début de 21ème siècle, designers toys, urban vinyl ou encore appelés art toys deviennent la nouvelle obsession de la street culture. Parmi eux, émergent des monstres atypiques venus du Japon et descendants direct de Godzilla : les Kaijus. Ces figurines tout aussi laides qu’extraordinaires, fascinent. De nombreux artistes principalement japonais et américains, réinterprètent le lexique créatif du kaiju et produisent des jouets dans la tradition nippone. Souvent éditées en peu d’exemplaires, parfois peints à la main, leur design n’a pas de limites.
L’Amour Supreme nous parle de cette passion pour le Kaiju mais aussi pour John Coltrane et le tattoo.

L’ Amour Supreme is the surprising name of a Brooklyn illustrator and toy customizer, who became a key player of the American urban art scene for a decade. He’s part of this generation who has never cut the cord with their childhood pop culture of comics, skate,  and cartoons. His artistic universe has digested all the graphic codes of the 80’s and 90’s to master in gaudiness but awesome art. Designing for streetwear brand Mishka today, l’Amour Supreme stood out when his first vinyl toy « Mongolion » was released by the label Super 7 from San Francisco.
In the early years of the 21st century, designer toys or urban vinyl were the new obsession of street culture. Among them, weird but amazing monsters from Japan and direct descendants of Godzilla fascinate. Many artists, mostly Americans or Japaneses, reinterpret the Kaiju’s creative lexicon and produce collectible toys like in the past. Often in limited edition, sometimes hand-painted, their design has no limit.
Telling us about this passion for Kaijus, l’Amour Supreme also shares his love for John Coltrane and tattoos.

cycoape - l'amour supreme mishka kaiju toys vinyl

Tu as choisi ton nom d’artiste « L’ Amour Supreme » en référence à un de tes albums préférés de John Coltrane. Est-ce vrai? 

Oui, John Coltrane a eu une grosse influence sur moi quand j’ai recommencé à peindre et à dessiner, vers 2006. Lors de la composition du morceau Love Supreme, il a eu un réveil spirituel. Je l’ai donc beaucoup écouté et il m’a donné envie de me remettre au dessin.

You chose « L’ Amour Supreme » as an artist name because of one of your favorite albums of John Coltrane. Is that true? 

Yes, John Coltrane was a huge influence to me when I started doing art again, maybe in 2006. He had a spiritual awakening when he made the song « Love Supreme. » So I’ve listened to it a lot, and it inspired me to do art again. 

Tu travaillais dans l’architecture et soudainement tu as décidé de te consacrer à des créations plus personnelles?

Ce fut une transition progressive. J’avais mon boulot officiel la journée et le soir tard, après m’être occupé de mes enfants, je sortais mes crayons en écoutant Coltrane. Puis, j’ai eu besoin d’un nom pour un forum sur internet. J’ai choisi «Love Supreme» mais, avec une touche française! Coltrane avait enregistré un concert en France il y a longtemps. J’adorais comment le morceau était annoncé en français. Donc L’ Amour Supreme, c’était une évidence! J’adore la culture française et n’importe quoi sonne mieux en français!

You were an architecture designer; why did you suddenly decide to paint and draw?

It was more a gradual transition. I was doing architectural design, but I wanted to do art. So I would work a job 9 to 5, come home, take care of my kids, and then late at night I would start doing art again and listening to Coltrane. Then I needed an internet name for a message board. I chose « Love Supreme » but with a French twist! Coltrane did a performance in France years ago. I liked the way Love Supreme was introduced on stage in French. So « L’ Amour Supreme », it just made sense! I love the French culture and anything French sounds cooler!

l'amour supreme paiting, be street, l'amour supreme portrait, be street, mistake, tattoo

« Il y a quelque chose dans ces monstres effrayants qui les rendent trop mignons! Leur esthétique est unique, simplifiée et difforme, imparfaite avec des proportions étranges. Ils sont juste trop cool! »

C’est un nom accrocheur, on se demande qui est derrière!

Je voulais séparer l’art que je fais et la personne que je suis. Je crois fermement que je ne suis qu’un outil à travers lequel l’inspiration passe. Une inspiration venue d’en haut en quelques sortes. Donc, «L’ Amour Supreme» est comme un rappel pour garder le pieds sur terre et ne pas se prendre trop au sérieux.

It’s a pretty catchy name! Makes you wonder who’s behind it? 

Well, I also wanted to keep the art I do separated from who I am. Because I am a firm believer that I am like a tool for the inspiration that comes through me, inspiration that comes from a higher kind of place. So « L’ Amour Supreme » is a reminder that I’m not making art all by myself. It keeps my ego in check and prevents me from taking myself too seriously.

Tu as commencé ta carrière d’artiste en faisant des designer toys [ou art toys] avec Super 7…

En 2006, c’était un nouveau médium. Je voyais Kidrobot et tous ces artistes que j’admirais, comme Kaws ou Nigo, commencer à faire des figurines. Et puis je suis un grand enfant! C’était assez logique finalement. En fait, j’ai rencontré Brian Flynn de Super 7 en tant que fan de toute la scène Kaiju à mon premier Comic Con de San Diego. Il m’a dit avoir beaucoup aimé mon travail, c’est comme ça qu’il m’a proposé de faire mon premier toy : The Mongolion.

You started your artist career by making designer toys with Super 7, didn’t you?

In 2006, designer toys were a new medium to use. I’ve seen Kidrobot and all these artists tha tI looked up to like Kaws or Nigo starting to make toys. And I’m a big kid! So it made sense. Actually, I met Brian Flynn from Super 7 as a fan of all the Kaiju scene at my first San Diego Comic Con. He told me he liked my work, so he offered to do my first toy – The Mongolion.

mongolien l'amour supreme super 7 kaiju toys vinyl

Qu’est-ce que les Kaijus ont de si fascinants à ton avis?

J’ai toujours été un fan de monstres. Quand j’étais gosse, j’avais toutes les figurines des monstres japonais comme Godzilla ou Gomora. Plus tard, en voyant tous ces artistes faire des jouets à la japonaise, très loin des vinyles que nous avions l’habitude de voir en occident, ça m’a scotché! Ils étaient fabriqués dans les même usines que Godzilla dans les années 60! Cette qualité de vinyle, c’est tout un art au Japon.

According to you, what’s so fascinating about Kaijus?

I’ve always been a fan of monsters. When I was a kid, I had toys of all those Japanese monsters like Godzilla and GomoraAs an adult, seeing all those artists doing toys in a very Japanese way far from the regular western vinyl stuff kind of blew my mind! They were made in the same factories that Godzilla was in the 60’s! That vinyl quality is all art in Japan

Pourquoi aimes-tu faire des kaiju, plutôt que des figurines au style plus occidental?

C’est plus délirant et bizarre! Il y a quelque chose dans ces monstres effrayants qui les rendent trop mignons! Leur esthétique est unique, simplifiée et difforme, imparfaite avec des proportions étranges. Ils sont juste trop cool!

What do you like about making Kaiju compared to a much western style vinyl toy?

It’s crazier and so weird! There’s something about those angry, scary monsters that makes them so cute. Their aesthetic is singular, simplified and deformed, imperfect with strange proportions. They are just too cool!

l'amour supreme, illustration, painting, mishka l'amour supreme, illustration, painting, mishka

Comment une illustration devient-elle une figurine?

La plupart du temps, je réalise un croquis avec le côté, le devant et le dos du personnage. Ensuite, le sculpteur crée la figurine à partir de ce dessin. Mais, c’est un procédé différent pour chaque toy. Ça dépend de la façon dont il va être designé ou fabriqué. Par exemple, Greg [le fondateur de la marque Mishka] et moi voulions produire une figurine en Chine où beaucoup de bootleg toy sont fabriqués. Nous voulions qu’il ait un aspect un peu bizarre et mal fait. Donc, j’ai sculpté moi-même le Mishka Bootleg Kaiju.

What is the process from an illustration to a vinyl figurine? 

Well, most of the time I do a sketch with the side, front, and back. Then, the sculptor takes the drawing and makes it his figure. But it’s a different process for every toy; it depends on how it’s designed or made. 
For example, Greg, founder of the Mishka brand, and I wanted to produce a Kaiju in China, where a lot of bootleg Kaiju are made. We wanted it to look really rough and off. So I sculpted the Mishka Bootleg Kaiju by myself.

Le Mongolion est très différent de ce que tu fais d’habitude. Il est beaucoup plus «joli»!

Il y a deux raison à ça. La première c’est qu’il devait correspondre à l’esthétique de Super 7. La deuxième est qu’il a été sculpté par Cosmo Liquid, un des meilleurs sculpteurs de toy au Japon. Il a réalisé le Kaws x Pushead Companion et toutes les figurines originales de Secret Base. C’est un sculpteur incroyable! Je lui avais fourni un dessin rapide au bic, alors que Cosmo est quelqu’un de carré et précis. Quand j’ai vu le Mongolion, j’ai halluciné de voir comment il avait transformé un croquis approximatif en une sculpture propre et précise!

The Mongolion is really different from what you used to do. It’s much more « pretty! »

It was for two reasons:  It had to fit the aesthetic of Super 7,  and it was also sculpted by Cosmo Liquid who is one of the best Japanese toy sculptors. He did the Pushed x Kaws Companion and also all of the original Secret Base figurines. He’s just an amazing sculptor! My drawing was from a ballpoint pen and rough, but Cosmo is super tight and precise. When I saw the Mongolian, I couldn’t believe how cleaned up it became! Mongolion is like a collaboration between him and me because he transformed a 3D rough sketch to a nice and tight sculpture!

bootleg kaiju l'amour supreme mishka

l'amour supreme, illustration, painting, mishka l'amour supreme, illustration, painting, mishka l'amour supreme, illustration, painting  l'amour supreme, illustration, painting

Est-ce que la culture tattoo influence aussi ton travail?

Oui, depuis longtemps, surtout le oldschool. Je respecte les tatoueurs qui sont capables de reproduire une photographie, mais ça ne me fait pas vibrer. J’aime que mes tatouages aient l’air un peu bizarre comme en prison. Il y a quelque chose de « corky » [en anglais, à la fois « cute » et « dorky », soit mignon et débile] là dedans, comme les kaijus, c’est pareil! D’ailleurs, je m’essaie au stick and poke.

Does tattoo culture have an influence on your work? 

Yes, from a long time and especially the old time tattooers. I respect tattoo artist who can make things look like a photograph, but I’m not crazy about this. I want my tattoos to look weird, like prison tattoos for example. There is something corky about it. Like Kaijus again, it’s the same things. Actually, I did a little of stick and poke.

Est-ce c’est un hobby, ou quelque chose de sérieux?

C’est pour le fun, comme tout ce que je fais : travailler, jouer, dormir… Tout est pour le fun! J’adore la simplicité du geste. Je n’ai pas besoin de machine ni d’électricité, seulement une aiguille et de l’encre. Et je peux me tatouer! Enfin, si on veut appeler ça du tatouage! (rires)

Stick and poke? Is it something that you do on your free time as a hobby, or is this serious?

It’s for fun, like everything I do – work, play, sleep… everything is for fun! I love the simplicity of it. I don’t need a machine, and I don’t need a power source. I just need a needle and some ink, and I can tattoo myself! If you want to call that tattooing! (laughs)

l'amour supreme portrait, be street, mistake, tattoo, old school, flash

Qu’est-ce que tu aimes dans le fait d’aller te faire tatouer?

J’adore le walk-in : rentrer dans un shop, regarder les flashs et dire « Je veux ça, est-ce que tu peux me le faire maintenant?» Comme les marins dans le temps. Je n’ai pas besoin de discuter du design ou d’ajouter du sens à un tatouage. Comme lorsque j’achète un toy, je rentre dans une boutique, je trouve un truc cool et je repars avec!

What do you like about getting tattooed when you go to a regular tattooer? 

I love old school, like walking into a place, picking up some flash and saying that I want that , or can you do that on me right now like when sailors used to walk in tattoo shops. I don’t need consulting to work on the design or adding meaning to my tattoos.

Peux-tu me parler du panneau publicitaire que tu as fait pour Inkmaster l’année dernière?

Inkmaster m’a demandé de participer à leur campagne de pub à Time Square un peu en dernière minute. Il y a avait deux panneaux géants représentants des bras sans aucun tatouage. Le but était de peindre par dessus. C’était vraiment une bonne idée car aujourd’hui, plus personne ne peint de publicités. J’ai passé trois jours en l’air, de minuit à 6H du matin! C’était vraiment cool! Les gens pouvaient voir le tatouage se former petit à petit. C’était un peu comme du vrai tatouage, le sang en moins! (rires)

Can you tell me about the billboard you did for Inkmaster last year? 

Inkmaster asked me to participate at the last minute to their ad campaign in Times Square. There were two giant arms without any tattoos, and they asked artists to paint over. It was a good idea because nobody paints billboards anymore. I spent over 3 days up there, from midnight to 6 a.m! It was a lot of fun! People could see the process of all the tattoo forming. So it’s like a real tattoo. But no blood was involved! (laughs)

l'amour supreme x buff monster l'amour supreme x buff monsterL’Amour Supreme x Buff Monster

 


L’Amour Supreme – TumblrInstagramMishka

 

  LL’aL

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Pin on Pinterest