La maison de Ian Curtis transformA�e en musA�e ?

Portrait of Joy Division

Qui na��a pas rA?vA� da��ouvrir un musA�e dA�diA� A� la��histoire de son groupe vA�nA�rA�A�? Cette histoire est celle de Zack Davies, fanatique de Joy Division. Il apprend que la maison de Ian Curtis, A� Macclesfield, est A� vendre pour 115 000 livres. La maison dans laquelle le chanteur a vA�cu les prA�mices de la gloire de Joy Division, mais aussi le dA�clin de sa vie de couple et ses derniA?res heures tragiques.

iancurtis_maison

Du cA?tA� de Manchester, dans la petite ville de Macclesfield, une petite maison de briques accueille un foyer qui deviendra lA�gendaireA�: Ian et DA�borah Curtis ainsi que leur bA�bA� Natalie nA� en 78. Une annA�e 1978, charniA?re pour le groupe puisqu’aprA?s un passage remarquA� sur Granada tA�lA�vision, dans la��A�mission de Tony Wilson, Joy Division commence A� faire sA�rieusement parler de lui. Commence alors le dA�clin du chanteur dont la vie privA�e se complique. PartagA� entre des vies qua��il ne peut rA�unir et sa maladie, Ian se pendra dans la cuisine de sa maison le 18 mai 1980. Il A�crira une magnifique chanson sur ses amours, le trA?s connu A�A�Love will tears us apartA�A�.

Si le fan de Joy Division, Zack Davies est passionnA� au point de vouloir crA�er un musA�e en l’honneur de son idA?le et de dA�placer des montagnes pour son projet, il na��a malheureusement pas les finances pour assumer la��intA�gralitA� des dA�penses prA�vues. Aussi, il a lancA� une opA�ration de crowfunding appelant A� la gA�nA�rositA� des adeptes de Joy Division pour concrA�tiser ce rA?veA�!

Projet A� »Ian Curtis museum »

joy-division

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Pin on Pinterest