La révolution d’une imprimante 3D qui tatoue !

_G3I6371_RED

Réunis par leur passion commune du tatouage, un art qui reste à explorer, 3 étudiants de l’ENSCI : Pierre, Johan & Piotr ont créé la 3D PRINTER  X TATTOO MACHINE. Autrement dit, une imprimante 3D qui serait prête à tatouer toutes les peaux à l’aide d’un démographe. Le tout, sur commande. 

Le projet fou de tatouer des peaux sur commande via une imprimante 3D, nait à l’occasion d’un workshop. Le désir de Piotr, Johan et Pierre est alors très simple, réaliser un dessin numérique piloté par l’homme via un process technique, sur la peau. L’équipe de trois étudiants se complète en mettant à profit l’expérience de chacun : le numérique pour Johan, Pierre et Piotr ainsi que la pratique du tatouage pour ce dernier.

_G3I6370_RED

Le workshop axé uniquement sur l’utilisation des imprimantes numériques 3D, permet au projet des trois jeunes gens de prendre forme. L’utilisation détournée et ingénieuse de cette machine révolutionnaire, version tatouage reprend la technique artisanale du dermographe.

Pour la lecture du motif et qu’il soit traité par celle-ci, il faut aussi faire le choix des têtes et des encres avant de cibler la partie du corps à tatouer. Le reste, s’apparente à un véritable tatouage en terme de soins et précautions.

85AV9405_RED

Le premier épisode vidéo, tourné par les créateurs de cette imprimante, résume la tentative polymère tandis que la deuxième video fascinante, dévoile l’encrage sur peau humaine. Les étudiants, avant tout passionnés de tatouage et respectueux des dogmes prennent aussi bien en considération les contraintes « numériques » qu’hygiéniques dans leurs essais.

Tout est fait dans la pure tradition tatouesque…hormis l’absence de l’artiste. Une question qui est loin de poser problème pour eux, puisqu’ils voient, en tant qu’aficionados de cet art, leur imprimante 3D plutôt comme un nouvel outil de l’artisan tatoueur (tel un démographe amélioré permettant de gagner du temps sur certains tracés) que comme un remplaçant. Non, le moment où la machine remplacera l’homme n’est pas encore arrivé… « Mais on comprend que ce premier pas soulève d’autres questions techniques. » confient nos trois étudiants.

DSC_6915_RED

« C’est une fraction de seconde de penser à ce concept », expliquent-ils. Aussi, ils poussent le projet plus loin en utilisant la machine à tatouer sur un cobaye humain. Deux premiers épisodes filmés après, on découvre alors la perfection du tracé du dermographe. Un rond parfait réalisé par ce dermographe « robotisé »qui pose des tonnes de questions auprès des artistes tatoueurs. Même si l’idée avancée est plutôt de proposer cette nouvelle technique en appoint à des méthodes artisanales.

Si vous restez perplexe face à cet encrage 2.0, on vous dévoile en avant première la video slowmotion pour vous convaincre que cet encrage est 100% réel.

Par Alexandra BAY 

 

3D PRINTER X TATTOO MACHINE / EP 03 from appropriate audiences on Vimeo.

(See also episode 1 : vimeo.com/89639653 )
(See also episode 2 : vimeo.com/90248554 )

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Pin on Pinterest