Gakkin a�� Black Crow

gakkin une

VisuelsA�: A� Gakkin

A 40 ans, Gakkin, tatoueur originaire de Kyoto, se dit A�A�ni trop jeune, ni trop vieuxA�A�. Il encre des piA?ces monumentales, A� l’impact visuel fort et aux noirs intenses.

Utilisant la technique du free hand (consistant A� rA�aliser le dessin A� mA?me la peau du tatouA�), ce tatoueur dont l’encre noire est la marque de fabrique crA�e des piA?ces dont les mouvements insufflA�s par le traditionnel japonais enrobent parfaitement les corps. A cela, le tatoueur semble opposer une technique, plus moderne rappelant la photographie, dans un style plus graphiqueA�: l’effet de nA�gatif. Ses sujets de prA�dilection sont des animaux et fleurs, toujours parfaitement uniques. Gakkin encre depuis un an A� Amsterdam, ce qui lui permet aussi de s’inscrire au sein de la septiA?me A�dition du Mondial du Tatouage A� Paris. Peut-A?tre encore en Europe pour un an ou plus, lui-mA?me n’en est pas certain Gakkin, a la bougeotte et avec son talent qui ne se le permettrait pasA�?

Au dA�part, A�A�mauvais garA�onA�qui aimait dessinerA�A�, c’est en observant des tatouages A� l’A�poque, qu’il se dit A�A� mes dessins sont largement mieuxA�!A�A�. AprA?s l’A�cole alors lycA�en, il commence A� piquer un ami A� lui. Mais Gakkin n’aime pas l’A�cole, et mA?me s’il poursuit plus tard une A�cole de design, il la quitte au bout de trois mois. Sans A�ducation artistique, Gakkin ne se pose pas tant de questions, le tatouage il s’y plait et c’est pour le fun qu’il s’immerge dans cette forte culture traditionnelle japonaise.Il l’affirme ainsiA�: A�A� j’ai rA�alisA� que c’A�tait la meilleure faA�on de pouvoir profiter de ma vieA�A�. Son style, il n’y rA�flA�chit pas trop, il le ressent plutA?t et s’en laisse bercer par de nombreuses photographies anciennes, et objets rattachA�s A� la nature.

Son empreinte se fige surtout lorsqu’il travaille sur des bodysuitsA�: je peux transformer le corps de mes clients et en faire ressortir ce qu’il y a de plus beau, puissant et A�lA�gant en eux avec le dessin en Free Hand, c’est ce qu’il y a d’excitantA�A�. Bluffantes sur un plan technique et esthA�tique, ses piA?ces laissent entrevoir un univers aux caractA�ristiques entre traditionnel et futuriste, punk et cyberpunk, A�rotisme et nature.


 

INSTAGRAM – @gakkinx

DSC_0912ed

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Pin on Pinterest