Frsw : quand Matisse inspire le flash

Frsw-Boticcelli

TexteA�: GaA�lle Hubert / VisuelsA�: Frsw

DerriA?re le mystA�rieux pseudonyme A�A�FrswA�A� se cache FranA�ois, jeune tatoueur et illustrateur de 21 ans qui se reconnaA�t A� ses flashs poA�tiques, parfois inspirA�s par la��Histoire de la��Art et souvent teintA�s de naA?vetA�. Jetons un A�il A� son parcours et A� ses A�A�effractions cutanA�esA�A�…

Sorti da��un bac en Arts AppliquA�s puis da��un BTS de graphisme, FranA�ois se tourne ensuite vers la��illustration et rejoint la capitale. Ca��est A� cette A�poque qua��il commence A� pratiquer sa machine A� tatouer, avec son amie Clara. Les jeudi aprA?s-midi, les deux camarades sa��entraA�nent A� piquer des oranges, puis des oreilles de cochon. A�A�Et puis un soir, au lieu da��oreille de porc, ca��est sur ma cuisse que ja��ai testA� la machine.A�A� FranA�ois commence A� tatouer des amis et, rapidement, son public sa��A�largit.

Pour lui, la pratique du tatouage et du dessin ne doivent pas A?tre diffA�renciA�es. A�A�La��objectif est de pouvoir dessiner sur peau tout ce que je dessine sur papier.A�A� Pour dessiner ses flashs, FranA�ois aime mA�langer, recomposer et juxtaposer diffA�rents A�lA�ments. Il puise son inspiration dans les A�uvres de grands peintres comme Matisse, Picasso, Braque, Van Gogh ou Botticelli, mais aussi dans la rue, la nature, les jeux vidA�os, les livres, la GrA?ce antiquea��

Ce qui lui plaA�t le plus dans son activitA� ? Rencontrer des gens qui lui accordent leur confiance, et A�A�voyager-tatouerA�A�. Il vient da��ailleurs de sa��installer A� BerlinA�: A�A�De repartir A� zA�ro permet de revoir un peu sa hiA�rarchie de vie, je le conseille A� tousA�!A�A� FranA�ois cherche des peaux A� tatouer dans sa nouvelle ville, mais il compte aussi se concentrer sur la danse et la musique. De beaux projets en perspectiveA�!


FACEBOOKA�// INSTAGRAM

Frsw-MatisseFrsw-Matisse

Enregistrer

Enregistrer

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Pin on Pinterest