Figures Libres : portraits et tatouages

Ecrit par Laure Siegel et rassemblant plus de 10 ans de travail dans le tatouage par Dominique Pichard aka PMOD, Figures Libres est un récit de voyages, de rencontres et une collection de portraits. Ces portraits ont été réalisés en marge d’articles écrits pour la presse tatouage en France et à l’International. Plus que des tatoués ou tatoueurs, ce sont des rencontres qui ont du sens que capture le photographe Dominique Pichard. Le livre est sorti en septembre dernier chez Noire Méduse Editions. 

pierre favre, tattoo portrait, pmod, dominique pichard, figures libres, review, portrait, photographie

Europe, Amérique, Asie et Océanie, avec un essai d’une trentaine de pages et près d’une centaine de portraits, les auteurs apportent un double regard sur le tatouage. Décryptant à la fois le tatouage actuel et traditionnel et sa construction future, il y est traité comme objet culturel mais aussi, pour aller plus loin, comme un sujet de recherches politiques, philosophiques et ethnologiques.

pierre favre, tattoo portrait, pmod, dominique pichard, figures libres, review, portrait, photographie

Delphine Noiztoy

«L’anthropologue Claude Lévi-Strauss décrit le corps comme “une surface en attente de l’empreinte de la culture“. Malgré l’entrée du tatouage dans le temple du consumérisme, se marquer de façon permanente reste un puissant outil d’affirmation de soi. Plutôt que de réaliser un énième livre recueillant des portraits de tatoués et leurs raisons de se tatouer, le duo a fait le choix de comprendre tatoués et tatoueurs au sein d’identités collectives et individuelles. L’exemple avec le tatoueur Ernesto Kalum, à Kuching, Bornéo. Le tatoueur a déterré la tradition du tatouage Iban dans les années 90. Il est peu optimiste face à la perte des connaissances ancestrales.

«Je veux juste que les gens soient intéressés et qu’ils sachent qui ils sont et ce qu’ils font. Ma communauté est à portée de main mais personne n’écoute, tout le monde veut faire de l’argent. Ma culture est morte avec la génération de mes parents. Je respecte toujours les croyances ancestrales mais je ne suis qu’un spécimen de musée. Nous ne nous faisons pas tatouer pour nous inscrire dans le présent, totalement déconnecté, mais plutôt pour nous reconnecter avec nos racines. Quand il n’y a plus rien de spirituel ou de religieux, dans ces conditions il est facile pour une culture de simplement disparaître. Sans culture, qui sommes-nous ?»

pierre favre, tattoo portrait, pmod, dominique pichard, figures libres, review, portrait, photographie

Ernesto Kalum

Dans cet ouvrage, on voyage à travers les âges et communautés avec comme fil conducteur un tatouage qui a du sens pour les uns ou pour les autres. On retrouve des idées plus que de l’encre et de l’encre pour exprimer des idées. Des activistes de caractère comme Eloïse Bouton ou des tatoueurs émérites, investis comme Dimitri HK, Duncan X, Léa Nahon, Yann Black, Guy Le Tattooer, Aga Motkowska, Mike Tea et bien d’autres personnalités phares de cette communauté ont été rassemblées dans ce livre à la qualité photographique indéniable.

pierre favre, tattoo portrait, pmod, dominique pichard, figures libres, review, portrait, photographie

Tooka Voodoo

Qui sont les auteurs ? Laure Siegel journaliste indépendante collabore depuis plusieurs années avec Dominique Pichard. Tous deux originaires de de Strasbourg.

Le photographe commence par arpenter les scènes musicales de Strasbourg avant de choisir l’indépendance et de publier dans la presse tatouage en 2007 et parcourir le monde au grès des conventions. Résident artistique à la bibliothèque Humaniste de Sélestat il en résulte un travail photographique sous forme de l’exposition De Chair et D’encre et A Corps Ecrits. Aujourd’hui avec M33 il réalise un travail plus militant, immersif avec des groupes d’adolescents, migrants, ou les Compagnons d’Emmaüs avec qui il organise le festival Compagnons D’Encre.

Shamus – Moniasse – Toofa Krainer – What Bang Phra

Sorti depuis le 7 septembre 2019, Figures Libres est un ouvrage indispensable à ajouter à sa bibliothèque pour tout passionné de tatouage et tatoué souhaitant mieux comprendre cet environnement passé, présent et futur.

Disponible en ligne :

https://www.noire-meduse.com/product/figures-libres

Photographies : Dominique Pichard

Textes : Laure Siegel

Format : 25 x 28 cm

136 pages couverture cartonnée

Prix public : 48€

Numéro ISBN : 978-2-9539778-6-8

Sortie officielle : 7 Septembre

Noire Méduse Éditions

pierre favre, tattoo portrait, pmod, dominique pichard, figures libres, review, portrait, photographie

Pierre Favre

Bodysuit by Bit