« Dots to lines » : le mouvement des encres de Chaim Machlev

chaim une

Par Magali Lazerges (Stage)

« Dots to lines » est un documentaire, sur le parcours de Chaim Machlev, tatoueur berlinois. Au travers de ces images et de son parcours, il ouvre une porte indicible sur son mode de vie. Réunissant tatouages et philosophie. Les cameras qui l’ont suivi pendant deux ans, livrent son expérience cosmopolite et explorent sa personnalité concentrée sur la représentation du mouvement par les encres. On découvre ainsi d’autres facettes de ses œuvres sur écran. Ses convictions basées sur la simplicité et la beauté de la pensée humaine, à travers le monde, font de lui quelqu’un de réfléchi, modélisant les formes à l’infini.

Dots To Lines – A portrait about tattoo artist Chaim Machlev (2015) from Nikita Lünnemann on Vimeo
.

Unique, le documentaire : « Dots to lines », donc littéralement « des points aux lignes » fait référence au nom du studio dans lequel Chaim exerce à Berlin. Le film qui le suit plonge dans l’intimité du tatoueur dont le parcours est des plus atypiques. Son salon est le premier lieu dans lequel on pourra s’immerger complètement. C’est là qu’il s’ est également spécialisé dans un style géométrique, empreint de Dotwork et à la maîtrise des formes.

Ses voyages en Inde et son enfance à Tel Aviv ont permis à Chaim de posséder au fur et à mesure une vision très différente du monde. Grâce à la rencontre d’autres cultures, valorisant la simplicité des choses et arborant des valeurs singulières, il va développer sa manière de penser et ses encres.

En tatouage, il approfondit le point, d’origine fixe, qui prend fluidité et sens en intégrant le mouvement humain. Avec beauté, il instaure son art définitivement sur les corps. On devine alors que ses dessins se développent chez lui de la même façon que sa manière de voir le monde.

En dessin d’ailleurs, c’est le mandala qui prédomine. Utilisant le point comme passerelle vers des formes géométriques uniques. Toujours précis et proche de l’histoire personnelle du tatoué, Chaim explore la technique du dotwork, en allant chercher la ligne. Une touche personnelle, qui représente un état spirituel. Ainsi dans ces lignes, Chaim cache à la fois une certaine sérénité et des expressions qu’il aime à penser pures et brutes, qui étayent sa philosophie.

Aujourd’hui cette vision unique du tatouage est bien connue et Chaim n’hésite plus à la partager. Le tatouage est son mêtier, sa passion, son savoir-faire et un art qui s’explore telle une philosophie. Les tatouages de Chaim, minutieusement réalisés (tout comme ce documentaire de qualité) font le tour du monde, ouvrant de nouvelles possibilités à cet art moderne en pleine révolution.


www.dotstolines.com

head-tattoo-by-Chaim-Machlev papaya-jack-dotstolines-chaim-machlev-tattoochaim-machlev-2014-13

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Pin on Pinterest