« Yantra, the sacred ink » de CA�dric Arnold un voyage au coeur d’une trans’ tatouA�e

Sacred Ink

CA�dric Arnold est un journaliste – reporter vivant en ThaA?lande depuis maintenant 12 ans. Sa vie il ne pourrait la passer ailleurs sans le pimant thaA?landais et l’attachement culturel qui le retiennent A� Bangkok. Franco-anglais, il s’est lancA� depuis quatre ans dans des portraits de tatouA�s, le tout en argentique.

Avec ces portraits il dA�crypte une spiritualitA� entre Boudhisme, animisme et hindouisme. Le tatouage exprimant une tradition de pouvoir de protection intense. Outre ses travaux exhibA�s au Quai Branly au cA�ur de l’exposition « tatoueurs-tatouA�s » jusqu’en octobre 2015, il expose et projette son documentaire « Yantra, the sacred ink » A� la Galerie Waltman jusqu’au 1er juin.

Dans cette vidA�o intense, on dA�couvre une cA�rA�monie annuelle dA�nommA�e « Wai Kru » ou chaque annA�e tous les tatouA�es viennent voir leur maA�tre-tatoueur pour qu’ils redonnent du pouvoir de protection A� leurs tatouages. PriA?res et kata aident chacun a se protA�ger du danger. Superstition et rituels de protections tournent donc autour de l’encrage. Un rA�cit impressionnant qui met en scA?ne plus de 5000 personnes…

http://galeriewaltman.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Pin on Pinterest