Le brunch bazar : comme si vous y étiez !

2013-06-07-15.39.48

L’évènement du 6 et 7 juin du Brunch Bazar : « Surf in the city » a permis de présenter une culture surf colorée et exotique. Alors pari réussi ? Un immense corner shops installé au Carreau du temple accueillait les visiteurs sur 10 000m2 protégeant d’un soleil de plomb.   2013-06-07-16.20.50 Abattu par la chaleur, chacun a pu se mettre en situation et s’écrier « Aloha » en découvrant les danses Hawaïennes du club parisien. Activités glisse, créatives, corners shopping, beauté colorées, la diversité des stands proposés avait pour qualité de ne pas laisser sur sa faim. L’après-midi était donc bien remplie avec pour petits et grands des initiations surf et skate. Quelques Nail bars gratuits et un tie & dye de mèches colorée, façon surfeuse, ouvert à toutes également. Et heureusement car au final le prix d’entrée reste légèrement prohibitif (15€), surtout lorsque l’on vient en profiter en famille. Petit bémol également sur l’ambiance qui proposait plus de découvrir des marques partenaires qu’une réelle culture. A l’exception peut-être du stand Quicksilver qui a donné une planche de surf comme support façon planche de dessin à des artistes contemporains durant tout le week-end. 2013-06-07-16.15.07 Plus qu’un maillot sur le dos : Côté sape, le brunch bazar avait mis les bouchées double. Si quelques marques et créateurs rafraichissants étaient présents d’autres un brin dans la récup’ donnaient à voir des prix quelque peu excessifs. Mais la vraie vague à surfer côté fashion s’est trouvée dans le stand simple mais trendy de la jeune marque « Sacrebleu ». Les deux créateurs, sont bretons et ont décidé de rendre hommage à cette région tout comme à la langue française en réinterprétant le pull de marin, sa maille et ses rayures mais aussi des expressions d’antan. Avec des sweat à 80 € au design minimaliste mais chic dont l’inscription « Vieux loup de mer » fait sourire, on ne pouvait pas se tromper. Le tout est aussi made in France et lancé depuis un peu plus d’un an avec des tee-shirt et sweatshirt oversize et unisexe.   Ambiance « Aloha » : L’un des plus de ce week-end, l’initiation à la danse tahitienne proposée par l’école « Halau Hula O Manoa ». Les femmes de passage et même les petites filles se sont prêtées au jeu avec convivialité.   Pour les enfants : Les filles de la Cocobox team se sont démenées pour animer un atelier créatif autour du dreamcatcher. Sous un rayon de soleil assommant, elles n’ont pas baissé les bras et ont aidé les petites filles à réaliser leurs plus jolies œuvres.

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Pin on Pinterest