A�A�Biribi TattooA�A�A�: un shop A� l’esprit bousille

moniaturebirbbi

 

Vendredi c’A�tait l’inauguration d’un nouveau shop A� Lyon :A�le A�A�Biribi TattooA�A�, dans le 7A?me arrondissement. Ouvert par les membres du collectif A�A�Tattoo Research LabA�A�, la ligne artistique du shop est la��encre noire. Les tatoueursA�: Vincent, Paolo, Tony et Nowe vous proposent de partager un bon verre de rhum A�picA� et de discuter avec eux de vos futurs projets lors de cette soirA�e d’ouverture.

 

Lyon, ville oA? le docteur Lacassagne a passA� toute sa carriA?re. Le docteur, connu pour son A�tude anthropologique sur le tatouage des criminels et des bagnards est aussi dA�cA�dA� dans cette ville, maintenant siA?ge d’un nouveau shop de jeunes artistes tatoueurs.

Le collectif A�A�Tattoo Research LabA�A�, installA� dans cette ville, n’a eu d’autre choix que de rendre hommage A� la bousille et aux bousillA�s en appelant leur salon A�A�BiribiA�A�. Une dA�cision qu’a prise ce collectif de A�A�mauvais garA�onsA�A� aux styles et parcours bien diffA�rents. Le collectif s’avA?re donc dA�cidA� A� A�cumer les richesses de cet art encrA�.

vincent chez biribi

Il faut dire que c’est Nowe, architecte da��intA�rieur de formation, qui va trouver le lieu parfait pour crA�er ce shop d’experimentation tattooA�A�, en furetant dans les quartiers de Lyon A� la recherche da��un local commercial. AnimA� de cette mA?me volontA� da��encrer uniquement en noir, Nowe et ses compA?res, Tony, Paolo et les autres , savent allier les styles de chacun pour un large choix de motifs de graphique A� free hand. C’est le cas de Vincent (All cats are grey), graphiste, qui tire ses influences de la culture punk-hardcore et de son imagerie singuliA?re. Il rA�alise de nombreux artworks et illustrations pour divers groupes et labels ce qui donne des sujets sombres, oniriques et mA?me tragiques.

biribi tattoo

D’un autre cA?tA� le style de Paolo, formA� par le cA�lA?bre XoA?l, propose du free hand sans aucun dessin prA�alable avec un dA�sir de sa��A�manciper des influences contemporaines du tatouage. Si certains ont tout gagnA� par l’apprentissage d’autres ont acquis au bout du monde, le goA�t du tattoo. Tony, A�tudiant en art, sa��exile en ThaA?lande oA? il apprend le tatouage.

Il dA�veloppe un style qui puise dans le traditionnel et mixe des bases avec un style artistique moderne. Un concept qui en rA�sulte, efficace et minimaliste. Quant au dernier acolyte, Nowe, venant de la��univers du Graffiti, il n’est pas en reste puisqu’il frA�quente A� 15ans le tatoueur D.West. Mais apprendra A� piquer en autodidacte. D.West restera son mentor dans sa perception de cet art et ses rA�fA�rences graffitiA�: une source d’inspiration pour ses motifs hommage au cartoon noir et blanc des annA�es cinquante et agrA�mentA�s d’une touche tradi.

Avec la mA?me philosophie de la��encre et des styles graphiques complA�mentaires, Vincent, Paolo, Tony et Nowe sa��investissent A� fond dans ce nouveau projet da��envergure made in A�A�lugdunumA�A�.


SoirA�e vernissage le vendredi 9 Janvier, dA?s 19h.
Biribi Tattoo
66 Rue SA�bastien Gryphe
69007 LYON
http://biribitattoo.fr/
Tony Weingartner Tattoo
Nowe Electric Tattoo
Paolo bosson

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Pin on Pinterest