Alabama Monroe : une rencontre inattendue

aff-AlabamaMonroe

A la suite de la « La Merditude des choses », « Alabama Monroe » est le nouveau film de Felix Van Groeningen, il a reA�u le Prix du Public Panorama et Label Europa Cinema au Festival de Berlin 2013. AprA?s avoir A�tA� une piA?ce de thA�A?tre A� succA?s, en salle l’A�tA� dernier, le film est dA�sormais disponible en DVD. L’occasion de faire une rencontre inattendue…

Toute histoire commence par une rencontre. Celle d’Alabama Monroe, c’est un amour fusionnel entre deux artistes A�pris de libertA�. Lui est leader d’un groupe de bluegrass et elle est tatoueuse. Ils vivent en Belgique Flamande. Didier est un passionnA� trA?s attachant, il joue du banjo, il a l’A?me d’un conteur. Il parle, parle sans s’arrA?ter pour donner vie A� ses sublimes chansons. Tandis qu’A�lise plus pudique porte son art sur la peau, mA?me si elle croque la vie A� pleines dents, elle est plus simple et spontanA�e. Elle est incroyablement belle et virevolte telle une flamme insaisissable. Leur amour s’accorde au rythme des chansons qu’ils jouent dA�sormais ensemble. Elle devient la chanteuse du groupe, il semble alors que c’A�tait sa place depuis toujours.

Vivant leur amour dans une caravane sans penser A� l’avenir, ils ne s’attendent pas A� ce qu’Elise tombe enceinte. Didier dA�cide alors d’amA�nager l’ancienne maison attenante qu’il souhaitait rA�nover plus tard. Leur amour s’encre alors dans le quotidien d’une vie de famille bohA?me et heureuse, toujours rythmA�e par la musique, la passion et la libertA�. Malheureusement, la vie reprend ses droits, cruelle.

Alabama MonroeA�est une tranche de vie sans compromis. Le tout reste contrebalancA� par les diffA�rents come-back sur des souvenirs heureux apaisant la vive A�motion dramatique qui finira par dA�truire ces deux A?tres. Chacun a sa faA�on de rA�agir face A� la mort, si Didier se rA�volte et exprime sa colA?re, Elise culpabilise et souffre, ils n’arrivent plus A� se comprendre… Alors, ils se perdent dans la tourmente. Un jeu d’acteur si profond que l’on se sent transportA� tout au long du film par l’intensitA� de leur relation et de leurs A�mois. Entre les regards de Didier, A�perdument amoureux, qui dA�vore des yeux la silhouette de cette femme si sensuelle avec ses magnifiques tatouages, et la souffrance muette d’Elise, on ressent son mal-A?tre dans son mutisme, sa douleur vive et profonde qui balance entre amour et douleur.

alabama-monroe-veerle-baetens-groeningen

Comme un remake de Walk the Line, romancA� et modernisA�, la musique est plus qu’un A�A�fond sonoreA�A� dans ce long mA�trage. L’harmonie et la mA�lodie extraordinaire des voix de Didier et d’Elise qui, depuis, ont formA� un groupe A�A�The Broken Circle Breakdown Bluegrass BandA�A� qui se produit A� guichet fermA� en Belgique. Comme le dit si bien Didier cette musique exprime les bouleversements de l’A?me, sans tricher, c’est comme la musique punk « no compromise ». Elle a une place trA?s importante dans l’histoire de ces hA�ros. Elle est indissociable de leur personnalitA� et de leur relation.

On peut fA�liciter le magnifique travail d’Emy de la Perla Tattoo Parlor, A� Bruxelles, qui a dessinA� les tatouages d’Elise qui paraissent si authentiques.

Par Tiphaine Deraison & Alexandra Bay

Site officiel
Fanpage

474732_509171705816480_1875726995_o

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Pin on Pinterest